Home Actualités Décentralisation – Aménagement et développement territorial : Mont-Rolland esquisse son schéma communal

Décentralisation – Aménagement et développement territorial : Mont-Rolland esquisse son schéma communal

La commune de Mont-Rolland lance ce lundi, le processus d’élaboration du Schéma communal d’aménagement et de développement territorial (Scadt) et la mise en place de la Commission communale d’aménagement et de développement territorial (Ccadt).

Mont-Rolland devrait bientôt être dotée d’un Schéma communal d’aménagement et de développement territorial (Scadt). La commune entend lancer aujourd’hui, le processus d’élaboration dudit Schéma et organiser un atelier pour la mise en place de la Commission communale d’aménagement et de développement territorial (Ccadt), a annoncé l’Agence nationale de l’aménagement du territoire (Anat). Qui a décidé, en partenariat avec le Pro­gramme des Nations unies pour le développement (Pnud), d’élaborer, au-delà du Scadt de Mont-Rolland, deux autres schémas communaux d’aménagement et de développement territorial à Sandiara et Bar­gny.
«Mont-Rolland est la première commune où le processus a démarré. Cette collectivité territoriale, située dans la région de Thiès, a de fortes potentialités en matière agricole et minière et son développement pourrait s’orienter dans l’identification de chaînes de valeur et de filières porteuses dans ces secteurs», explique l’Anat. L’Agence ajoute que «l’atelier de mise en place de la Ccadt et de lancement du processus d’élaboration du Scadt permet d’informer tous les acteurs impliqués sur la pertinence d’un tel outil (le schéma) et sur les missions de la Ccadt. En effet, la Ccadt qui regroupe toutes les forces vices de la commune, sous la présidence du maire Yves Lamine Ciss, aura pour principales missions d’accompagner l’élaboration du Scadt et de faciliter les phases de collecte de données et de validation des rapports produits». L’Anat rappelle que «pour encadrer juridiquement le Plan national d’aménagement et de développement territorial (Pnadt horizon 2035 validé en janvier 2020) et ses outils de mise en œuvre, la Loi d’orientation pour l’aménagement et le développement durable des territoires (Loadt) a été promulguée le 12 janvier 2021. Elle prévoit l’élaboration de documents de planification spatiale, au niveau des échelons inférieurs de gouvernance pour la mise en œuvre opérationnelle du Pnadt. A l’échelle du département et de la commune, il est prévu respectivement, l’élaboration du Schéma départemental d’aménagement et de développement territorial (Sdadt) et du Scadt.
Le Scadt fixe les options d’aménagement et de développement et contribue à la mise en cohérence des projets de l’Etat, des collectivités territoriales et du secteur privé et organise de manière cohérente, prospective et durable le développement de la commune. Il met davantage l’accent sur des actions et des projets structurants échelonnés et programmés dans le temps et dans l’espace avec un accent particulier sur le développement agricole, la préservation de l’environnement, la connectivité, la valorisation des ressources et l’accès aux services essentiels, entre autres.
Le Scadt sert de cadre de référence à toutes les interventions et documents de planification de la commune, notamment le Plan de développement communal (Pdc) et s’articule parfaitement avec le Plan d’occupation et d’affectation des sols (Poas). Il constitue ainsi une référence technique et politique pour les institutions, les acteurs locaux et les partenaires au développement pour un développement harmonieux et durable du territoire communal.
L’élaboration du Scadt trouve également son justificatif dans l’acte III de la décentralisation qui promeut un développement des territoires à partir de leurs ressources et potentialités».

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Commentaires récents