Home Actualités Augustin Senghor à Mady Touré: " Je vais gagner et lui piquer...

Augustin Senghor à Mady Touré:  » Je vais gagner et lui piquer son programme « 

Augustin Senghor, candidat à sa propre succession à la tête de la Fédération sénégalaise de football (Fsf) a présenté son programme « Sénégal Manko Wuti Ndamli », hier jeudi, lors d’une conférence de presse. Il annonce qu’il va battre son adversaire le jour du scrutin et lance un appel pour des élections sereines.

Me Augustin Senghor, candidat du « Consensus » aux élections de la présidence de la Fédération sénégalaise de football (FSF), annonce qu’il va battre son adversaire le jour du scrutin et prendre son programme. «  Mady m’a traité de plagiat,  je le suis, il fait campagne, ça m’intéresse, parce que c’est mon adversaire, je vais le battre. Si nous gagnons, on va prendre son programme. Tout ce qui est bon, on va le mettre dans notre programme. Il l’a mis dans le commerce public, ça ne lui appartient plus.  Je tiens à lui dire que je vais gagner et je l’appellerai pour qu’on travaille ensemble pour notre football », a-t-il déclaré.

Selon lui, « Ndamli (la victoire) » a démarré avec la victoire de Djibril Wade. « On n’a pas vu un programme plus pertinent que celui du consensus. Nous savons que nous avons la force et nous gagnerons. Ndamli a démarré avec la victoire de Djibril Wade, ça va se poursuivre avec le ministre Abdoulaye Sow et après demain (samedi 7 août) », a dit le candidat du consensus.

D’après Augustin Senghor, le consensus a été prôné à la base et théorisé par les acteurs majeurs du football. «  Rien n’est plus représentatif de la base du football, qu’une assemblée générale ordinaire. Rien n’est plus représentatif que les présidents des 14 ligues régionales, qui jouissent de la légitimité locale. J’ai fait le tour des Ligues et les acteurs m’ont demandé de ne pas partir pour parachever le travail entamé au profit du Sénégal. La famille du foot m’a demandé de poursuivre », a-t-il expliqué.

Me Senghor n’a pas  manqué d’occasion de critiquer son adversaire, Mady Touré. « Mady est arc-bouté sur son programme, sur ses convictions personnelles, sur sa personne. On ne peut pas aller solliciter les autres en voulant se replier sur soi-soi-même. Mady a attaqué tout le monde. Il a manqué d’expérience ».

Le président sortant a choisi la continuité. « C’est pour cela que je vous présente ici ce programme collectif qui dépasse les 14 ligues. Ce programme “Sénégal Manko Wutu Ndamli” interpelle tous les Sénégalais, la presse y est. On a fait des progrès. Donc, on fera dans la continuité », a-t-il promis.

Me Senghor annonce une réforme des textes de la Fsf. « Je vais mettre en œuvre avec le comité exécutif élu, toutes les conventions uniquement dans l’intérêt du football sénégalais. C’est pour ça que, dans notre programme, le premier point ça été la réforme des textes dans un délai d’un an », a fait savoir le président sortant.

Selon lui, le football a choisi son camp. Il lance un appel pour des élections sereines. « Nous nous engageons à respecter totalement le droit de l’autre camp et à respecter toutes les décisions des commissions électorales. On a des voies de recours, nous ne saboterons pas, nous ne ferons rien qui puisse nuire au football et à l’image de ce pays ».

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Commentaires récents