Home Actualités Abus de confiance : E. H. Ndiaye détourne la tontine de Tabaski...

Abus de confiance : E. H. Ndiaye détourne la tontine de Tabaski et confie l’avoir utilisée pour soigner sa femme.

Le prévenu a été attrait, ce 3 août, à la barre de la chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Dakar pour détournement portant sur plus d’un million francs Cfa réuni à travers une tontine dont il était le trésorier et avait la charge de déposer les cotisations dans un compte ouvert auprès d’une mutuelle d’épargne et de crédit de la place.

Poursuivi pour abus de confiance, le mis en cause a, face au juge, reconnu les faits et avance ses raisons.
« La tontine, je l’ai utilisée à des fins personnelles. En effet, ma femme était malade et je me suis servi de cet argent pour prendre soin d’elle », a expliqué E. H. Ndiaye devant deux (2) des 20 membres avec qui il partageait le groupement d’intérêt économique mis sur pied pour les besoins de la fête de la Tabaski.

C’est à l’approche de la fête que les camarades du prévenu ont découvert que leur trésorier avait subtilisé toute la somme qu’ils avaient pu réunir durant l’année. B. Djité, un des leurs a expliqué le procédé de la tontine.

« On cotisait tous les samedi pour préparer la Tabaski. Les cotisations pouvaient varier entre 1000f Cfa et plus. Nous sommes au nombre de 20 personnes et nous avions décidé de faire la tontine pour la fête », a confié face au juge, B. Djité.

Pour sa part, A. Ndiaye qui soutient être le secrétaire général du GIE a également livré sa version.
« J’ai personnellement participé à hauteur de 102.000 Fcfa et B. Djité à  hauteur de 104.000 Fcfa. C’est nous-mêmes qui avions démarré la tontine. Nous avons pu payer 40% à chacun des membres, mais il nous doit 795.000fcfa. », a relaté A. Ndiaye.

Interpellé sur la confiance aveugle que le groupe a portée sur la personne de E. H. Ndiaye, le plaignant a soutenu qu’au début l’accusé leur amenait des reçus à chaque dépôt.

« Nous l’avons cru parce qu’il nous présentait des reçus, mais nous ignorions qu’il procédait de temps à autre au retrait de certaines sommes jusqu’au jour où nous avons voulu refaire le comptage, il avait disparu et était injoignable », a ajouté le secrétaire général.

À en croire A. Ndiaye, c’est à travers un message WhatsApp que le prévenu a révélé avoir détourné l’argent confiant avoir reçu une proposition venant du grand frère du mis en cause.

« Nous avons trouvé un consensus avec son grand frère qui a décidé de payer l’intégralité de la somme à raison de  100.000F Cfa chaque mois », a-t-il fait savoir.

Pour avoir une procuration émanant des 20 autres membres de la tontine et pour mieux permettre la vérité de jaillir, le juge a décidé de renvoyer l’affaire au 10 août prochain.

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Commentaires récents