Sport

PSG : Presnel Kimpembe définitivement passé à la taille patron

La suite après cette publicité

Le poids de l’héritage, la pression inhérente à tous les titis du club, et des sautes de concentration qui coûtaient cher. Presnel Kimpembe a vécu un après-mondial assez compliqué avec le Paris Saint-Germain, avec en point d’orgue sa main en huitième de finale retour de la Ligue des Champions face à Manchester United en 2019. « Je vois bien la colère des supporters et je m’en rends compte, je la comprends et surtout je l’assume. Mon ressenti depuis le match c’est beaucoup de déception, beaucoup de haine, et forcément ça m’est encore en travers de la gorge, tout comme les supporters et tout comme l’équipe. Pour pouvoir avaler ça, ça va être compliqué », disait-il quelques jours après la débandade.

Son inconstance avait duré jusqu’à la fin de la saison 2018-2019, avec des performances très inquiétantes, à l’instar de celle à Nantes, un soir de défaite surprenante. Mais depuis, le défenseur central a repris une trajectoire plus linéaire. S’il subissait encore de plein fouet la concurrence de Thiago Silva et Marquinhos la saison passée, avec au total 14 titularisations en L1 au cours d’une saison tronquée par le coronavirus, le départ du premier nommé le place aujourd’hui dans un fauteuil.

Kimpembe impressionne

Déjà excellent durant le Final 8 de Ligue des Champions, le joueur de 25 ans a encore haussé son niveau depuis le début de la saison. Ses qualités athlétiques rejaillissent à chaque rencontre, on le voit traquer et malmener les attaquants adverses jusque dans leur camp. Capitaine du PSG lors des deux premiers matches de la saison, il a montré certains progrès, dans la maturité notamment. Il a su rester calme par exemple lors du bouillant classique face à l’OM. Il a été excellent à Reims ou contre Angers.

Sa bonne forme, il a su aussi la transposer avec les Bleus en livrant son meilleur match en sélection face à un adversaire de taille, le Portugal. Kimpembe s’est définitivement installé au PSG (bien inspiré de le prolonger au mois de juillet dernier jusqu’en 2024) et est en train de le faire en équipe de France. Il va donc retrouver Manchester United au Parc des Princes un an et demi après sa dernière grosse erreur. Celle qui l’a fait finalement basculer du bon côté.

Foot Mercato

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer